76 Avenue de la République 75011 Paris - 01 43 57 64 36

Boutique

Les années Spoutnik – Page 35 – BARU

1200,00

Baru débute en 1982 dans Pilote, avec des récits complets, et publie deux ans plus tard, « Quéquettes Blues », récit émouvant et partiellement autobiographique de la vie quotidienne des enfants issus de la classe ouvrière française, qui lui vaut l’Alfred 1985 du meilleur premier album à Angoulême et le révèle au grand public. Cet album contient en germe toute l’oeuvre à venir de Baru. En 1985, Dargaud publie « La Piscine de Micheville », suivi des deuxième et troisième volumes de « Quéquette Blues ». En 1985 et 1987 paraissent, chez Futuropolis, « La Communion du Mino » et « Vive la classe ». Il réalise alors, pour L’Écho des Savanes, « Cours camarade », puis « Le Chemin de l’Amérique » (Alph’Art du meilleur album 1991 à Angoulême, coécrit avec Jean-Marc Thévenet), publiés en 1988 et 1990 par Albin Michel. C’est en avril 1995 qu’il publie « L’Autoroute du soleil » chez Kodansha, puis chez Casterman en septembre. Cet album se verra couronné du Prix des libraires spécialisés et de l’Alph’Art du meilleur album 1996 au festival d’Angoulême. Derniers albums publiés : « Sur la route encore » (janvier 1997), « Bonne Année » (septembre 1998) et « Les Années Spoutnik » (quatre albums parus) chez Casterman toujours. Avec « L’Enragé », il fait une entrée fracassante dans la collection « Aire Libre ». Le festival BD Boum a récompensé Baru (L’Enragé dans la collection Aire Libre) pour l’ensemble de son oeuvre en lui attribuant le Grand Boum 2006.

Texte © Dupuis

Baru est l’auteur le plus souvent récompensé à Angoulème avec :
*Meilleur premier album pour « Quéquette Blues » en 1985
*Meilleur album pour « Le chemin de l’Amérique » en 1991
*Meilleur album pour « L’autoroute du soleil » en 1996
*Grand Prix de la Ville […]

1 en stock

Partager

Baru débute en 1982 dans Pilote, avec des récits complets, et publie deux ans plus tard, « Quéquettes Blues », récit émouvant et partiellement autobiographique de la vie quotidienne des enfants issus de la classe ouvrière française, qui lui vaut l’Alfred 1985 du meilleur premier album à Angoulême et le révèle au grand public. Cet album contient en germe toute l’oeuvre à venir de Baru. En 1985, Dargaud publie « La Piscine de Micheville », suivi des deuxième et troisième volumes de « Quéquette Blues ». En 1985 et 1987 paraissent, chez Futuropolis, « La Communion du Mino » et « Vive la classe ». Il réalise alors, pour L’Écho des Savanes, « Cours camarade », puis « Le Chemin de l’Amérique » (Alph’Art du meilleur album 1991 à Angoulême, coécrit avec Jean-Marc Thévenet), publiés en 1988 et 1990 par Albin Michel. C’est en avril 1995 qu’il publie « L’Autoroute du soleil » chez Kodansha, puis chez Casterman en septembre. Cet album se verra couronné du Prix des libraires spécialisés et de l’Alph’Art du meilleur album 1996 au festival d’Angoulême. Derniers albums publiés : « Sur la route encore » (janvier 1997), « Bonne Année » (septembre 1998) et « Les Années Spoutnik » (quatre albums parus) chez Casterman toujours. Avec « L’Enragé », il fait une entrée fracassante dans la collection « Aire Libre ». Le festival BD Boum a récompensé Baru (L’Enragé dans la collection Aire Libre) pour l’ensemble de son oeuvre en lui attribuant le Grand Boum 2006.

Texte © Dupuis

Baru est l’auteur le plus souvent récompensé à Angoulème avec :
*Meilleur premier album pour « Quéquette Blues » en 1985
*Meilleur album pour « Le chemin de l’Amérique » en 1991
*Meilleur album pour « L’autoroute du soleil » en 1996
*Grand Prix de la Ville […]

Vous avez une question concernant cette oeuvre ? N'hésitez pas à nous contacter par email en remplissant ce formulaire ou en nous appelant au 01 43 57 64 36.